DE BEAUX BELVEDERES ENCORE SUR PERIGUEUX

- Relire la 3° partie de mon parcours sur la commune
- Revenir sur ma 6° balade
- Revoir ma 7° balade (son parcours)

montée de la voie romaine

- C’est incroyable comme la nature change entre deux saisons. L’été la route s’enfonce sous les frais ombrages (photo voie romaine juillet 1996). L’hiver, les haies, les arbres, les talus ont perdu leur parure verdoyante. Tout est devenu désolation ! Voilà deux cents ans, la vigne occupait tout le versant qui descend sur l’actuelle route d’Agonac. C’est peut-être pour cette raison que ces vignes ont donné le nom à Vignéras (photo voie romaine mars 1997).

Périgueux, vu de Barbadeau

- Lorsque la voie romaine (ancienne route de Château l’Evêque) effectue son ascension juste à la sortie de la ville, je n’ai pu résister à la tentation de me rendre jusqu’à Beaupuy. Ce hameau situé à l’ouest de la voie romaine, appartenait bien avant la formation des communes, à la paroisse de Chancelade. Pour s’y rendre il suffit de consulter la carte qui figure sur la présentation de  ma 7° balade. On traverse d'abord Barbadeau, d’où l’on aperçoit la ville de Périgueux (photo décembre 1997, ci-dessus).

Cèdre et ruines de Beaupuy

- Plus loin, près de ce magnifique cèdre, se trouvent les vestiges de Beaupuy et ses mystères avec des ruines sans doute celle d’un ancien château (à droite du cèdre). Quand vous empruntez la rue Pierre Sémard à Périgueux, il suffit de lever la tête pour apercevoir cet arbre planté tout en haut d’une butte. Si vous avez du temps, allez y faire un tour c'est un magnifique panorama qui vous y attend, même si on n'est plus sur la commune de Champcevinel.

La Monzie et le Toulon vue de Barbadeau

- Du haut de ses 160 mètres, Beaupuy nous dévoile Périgueux, mais aussi et surtout le débouché de cette grande combe qui longe la route d’Agonac et qui encercle la commune de Champcevinel (photo décembre 1997). En face on remarque les hauteurs de la Monzie derrière laquelle jaillit la source du Toulon, objet de tant d'interrogations... (à lire sur ce lien)

 

le château de la Monzie vu de Barbadeau

- A l’opposé, on parvient à dénicher le château de la Monzie (appelé aussi de Cap Blanc) et son cèdre dont les verts feuillages tranchent au milieu de ce décor hivernal. (photo décembre 1997).

le Toulon vu de Beaupuy

- PERIGUEUX est là sous mes pieds, gardé par sa ceinture de collines (au nombre de 7), au fond de laquelle l’Isle, très paresseuse, s’étire en dessinant un grand méandre (photo décembre 1997).

Rue Pierre Sémard vu de Beaupuy

- La route et le chemin de fer ont pris le relais de la rivière et de sa batellererie, pour faire de Périgueux la ville que l’on connait aujourd'hui... (photo décembre 1997).

Saint-Georges vu de Beaupuy

- La magie de mon zoom me permet de cibler Saint-Front et ses coupoles qui se mirent dans la rivière, là-bas au lointain, près du quartier Saint-Georges, (photo décembre 1997) puis ci-dessous en gros plan avec en façade, les résidences de la rue Ludovic Trarieux...

Saint-Front vu de Beaupuy

- Le temps me presse, pour quitter ce point de vue de Beaupuy, ses ruines, son cèdre afin de regagner Vignéras, objet de ma future visite, tout en pensant que la proximité des lieux permettait bien cette découverte, même si elle dépasse le cadre de notre commune.

CHAMPCEVINEL - A L’OUEST DE LA VOIE ROMAINE - © BERNARD PECCABIN
Reportage photo sur une commune du Périgord Blanc quelques années avant le deuxième millénaire
Cliquez ici pour retrouver la page accueil de "Parcourir Champcevinel"
Prochaine étape : Visite de Vignéras, côté voie romaine