SUR LA COMBE DES DAMES A PÉRIGUEUX

Champcevinel

A gauche les anciens territoires de la paroisse de Champcevinel

- A la fin du 18° siècle, la paroisse de Champcevinel n’avait pas les mêmes limites Sud. Disons qu’elle avait gagné des terres sur Périgueux (périphérie de la Combe des Dames), et qu’elle avait cédé par contre d’autres terres à Chancelade (près de Vignéras) et à Périgueux (près de la Monzie route d’Agonac). Nous allons au cours de cette balade présenter la zone de la Combe des Dames.....
- Donc à la fin du 18° siècle (décembre 1789), la paroisse (ancien régime) descendait jusqu’à deux cent mètres de la rue Limogeanne à Périgueux (voir carte). Ce secteur de la Combe des Dames se compose de versants avec principalement des jardins, de la vigne et quelques cultures. La route de Paris sert de limite à l’Est, celle d’Angoulême (actuelle rue Victor Hugo) au Sud, alors qu’à l’Ouest la carte Belleyme me donne quelques soucis d’appréciation. Cependant on suppose que la rue Beaulieu ou celle du Terme Saint-Sicaire situent grossièrement cette bordure.

- Dans cet ancien secteur de Champcevinel, quatre lieux-dits découpent cette zone :

  • la Combe des dames pour l’ensemble du vallon.
  • Puyabri (là où se situe l’actuelle maternité).
  • les Pourradiers pour l’extrême Sud (zone de la rue de la Boétie).
  • Notre-Dame de la Garde lieu de culte de ce quartier repris par Périgueux lors de la constitution des communes.

- Avant 1789, on totalisait sur ce secteur : quatre lieux-dits, une église, un bois, une grande étendue de vignes, des jardins et des cultures, tel était ce quartier aujourd’hui construit et appartenant à la ville de Périgueux.

pourradiers

- Les Pourradiers c’est l’angle de l’avenue Pompidou et de la rue Victor Hugo. C’est la partie entre la rue de la Boétie et l’ancienne Taverne de Maître Kanter. C’est donc ici que se situait l’extrême Sud de la paroisse. (photo octobre 1997)

pourradiers 1

- La route de Paris sert de limite Est. De Sept Fonts on rejoignait Agonac (Agonat en vieux français) en suivant la limite Est jusqu’au Lac Lagraule.

Vers Puyabri

- Ici nous sommes à hauteur de Puyabri ex-lieu dit de la paroisse, alors que ci-dessous on aperçoit côté gauche l'entrée principale du cimetière du Nord qui constitue aujourd’hui l’ultime parcelle appartenant à Périgueux.

puyabri

combe des dames

Rue Combe des Dames

- La Combe des Dames c’est un ancien vallon de Champcevinel réservé à la promenade des dames de la ville de Périgueux, dont l’agglomération se situait à quelques encablures à peine, avec la rue Limogeane, principale artère du Périgueux d’antan. La carte Belleyme reste vague quant aux limites Ouest de cette partie Sud de la paroisse. Il se peut que l’actuelle rue de la Combe des Dames sert de limite de ce territoire. Si cette hypothèse se vérifie, la rue Paul Mazy constituerait alors la suite logique de la bordure Ouest de cette époque.

combe des dames paul mazi

Carrefour de la Combe des Dames et de la rue Paul Mazi

paul Mazi

Extrémité rue Paul Mazi à hauteur de l'ancienne Ecole Normale

- On monterait alors droit en direction du bourg pour déboucher ici entre "Boisset" et "les Vignes". Je reste très perplexe quand à la réalité de mes propos que je n’ai pu vérifier. Cependant je pense que je suis plus proche de la vérité avec la thèse de la rue Beaulieu. Bien évidemment celle-ci n’existait pas à l’époque. Il s’agit des limites qui se situeraient dans cette zone, pour longer le côté Ouest de l’actuelle Ecole Normale et plonger ensuite sur le Maine, là où se retrouve l’actuelle limite de la commune.

les vignes

Boisset et les Vignes actuelle porte de la commune

puyabri 1

Puyabri à l'horizon

- "Puyabri" était un hameau à cheval entre la Combe des Dames et la route de Paris. Aujourd’hui les moutons du Centre Hospitalier n’y trouvent pas d’abris, mais un large pâturage que l’on aperçoit depuis Barbe. Voilà 200 ans, une vigne s’étirait juste sur le versant opposé avec des cépages bien exposés au soleil (photo octobre 1997). Puis vient cette Combe des Dames qui s’étire à n’en plus finir. Les dames du Puy Saint-Front tout proche ou de la Cité s’y retrouvaient ici en galante compagnie, qui sait, voire pour se promener dans cette campagne reposante... ? (N’oublions pas que les Vignes étaient l’habitation d’une dame de petite vertu selon M. Aubisse).

combe des dames 1

Vallon de la Combe des Dames

ND de la Garde

Ancienne Notre-Dame de la Garde

- J’ai localisé grâce à la carte Belleyme l’emplacement de Notre-Dame de la Garde. En reportant les distances réduites de la carte par rapport à l’échelle donnée, Notre-Dame de la Garde se situerait à l’emplacement de l’Ecole Saint-Joseph, soit un lieu où la religion a tenu pignon sur rue.

ND de la garde 1

Ancienne Notre-Dame de la Garde

Saint-Jo

- Si l’hypothèse de l’école Saint-Joseph s’avérait inexacte, il se peut à la rigueur que cette église se serait trouvée alors vers l’emplacement du lycée Laure Gatet, c'est-à-dire proche de l’extrémité de la rue des remparts.

rue des remparts

Rue des remparts : entrée annexe de Laure Gatet

CHAMPCEVINEL – ANCIENNES LIMITES - © BERNARD PECCABIN
Reportage photo sur une commune du Périgord Blanc quelques années avant le deuxième millénaire
Cliquez ici pour retrouver la page accueil de "Parcourir Champcevinel"
Prochaine étape : Limites Sud avec Chancelade