mercredi 8 février 2017

DE L’HERBÉTIE A PRUNIER

EN ROUTE VERS PRUNIER

en direction de Vigier depuis l'Herbétie

- Je quitte l’Herbétie par ce chemin (point 1 sur la carte) qui s’enfonce sous les bois. En allant tout droit, je tombe sur le vallon du Foncrose. Mais en prenant sur ma gauche, je dessine dans les sous-bois un arc de cercle qui m’amènera jusqu’à Prunier. (lire carte ci-dessous)

carte autour de Prunier

Ma balade de l'Herbétie à Prunier

- Prunier n’est pas un ancien lieu-dit de la commune. La preuve, son emplacement n’existe pas sur le cadastre Napoléonien.

chemin près de l'étang des fées

Chemin reliant l'Herbétie à Prunier (point 3 sur la carte)

étang des fées

Le lac des fées entre Prunier et l'Herbétie

- Le lac des fées (point numéro 2 sur la carte) se perd sous la châtaigneraie entre l’Herbétie et Prunier. Ici de nombreux jeunes venaient pêcher les carassins, les gardons, les poissons rouges, jusqu’au temps où un serpent venait troubler leur quiétude…

armillaire

Armillaire couleur de miel observé sur le bord du chemin

- Dire que l’on ne rencontrait ici que des terres cultivées… Aujourd’hui l’exode rural, le remembrement et la proximité de la ville ont fait que le tissus rural a perdu de sa vigueur. Une fois les terres abandonnées et les vignes arrachées, les bois ont pris le relais (photo automne 1996).

chemin du bourg vers Prunier

- Venant du bourg, une route blanche rejoint Prunier (point 5 sur la carte). Elle constitue aussi un des derniers vestiges du Champcevinel d’antan. Empruntée par les gens à pied, par les attelages, ces chemins ruraux castinés nous faisaient découvrir la campagne profonde, avec ses grandes haies véritable refuge pour nos oiseaux.

en direction de Prunier

- Prunier dans sa toponymie, est un ancien lieu où était planté un prunier. On y trouvait parmi les habitants en 1936 une famille d’agriculteurs avec Marie Mauheix (ou Marcheix), sa fille Angèle Soudey, René et Moïse Pigeassou ses petits enfants.

maison près de Prunier

Maison près de Prunier, en lisière de bois et face au bourg (point 4 sur la carte)

- Cette maison se situe sur le plateau, face au village et entre Prunier et l’Herbétie. Véritable sentinelle juchée sur un plateau, elle veille sur la région tel une sentinelle.

Vieux Prunier

Prunier vu depuis son chemin d'accès

le clocher depuis Prunier

- Plus loin, on parvient à Prunier par un chemin quelque peu herbu. Du chemin qui mène au Prunier, on aperçoit la Séparie à droite, les bois des Sarthes et le bourg.

la Séparie vue depuis Prunier

- Avec le téléobjectif, la Séparie parait isolée (photo ci-dessus). C’est vrai que cette ancienne ferme constitue un cul de sac à cheval sur deux petites combes aujourd’hui cultivées.

moisson à Prunier

- A Prunier, la moisson vient de se terminer. On est en juillet 1996 et le village semble dormir dans son cadre de verdure.

Vieux Prunier 1

- Au fond et en lisière de bois, Prunier dort. A gauche, il reste encore une vigne travaillée (photo ci-dessus), mais c’était en 1996…

Sourbarie vu depuis Prunier

- Depuis le plateau de Prunier, je possède un point de vue remarquable. Il est vrai que je me situe presqu’au centre de gravité de la commune. Au Nord apparaît Sourbarie, que le vallon du Foncrose sépare. Plus loin on distingue le château d’eau planté à la Fouillarge, sur la commune de Château-l’Evêque. (ci-dessus)

La Grange vue depuis Prunier

- Vers l’Est, les terres ensemencées ondulent. Au loin, j’aperçois la belle villa située entre la ferme des Rabot à La Grange et Couture. Son site me fascine car de par sa situation, elle prend un air dominateur sur le terrain. Je quitte Prunier pour descendre enfin sur le vallon du Foncrose, en direction de Vigier

CHAMPCEVINEL - PRUNIER - © BERNARD PECCABIN
Reportage photo sur une commune du Périgord Blanc quelques années avant le deuxième millénaire
Cliquez ici pour retrouver la page accueil de "Parcourir Champcevinel"
Prochaine étape :
Vigier en 1996

Posté par Bernard PECCABIN à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]