SUR LE TRAJET DE LA VOIE OUBLIÉE
LA PALOMBIÈRE DES CHABANNES

palombières 9

Site des palombières dans une clairière de Chabannes

 - Ce que j’ai appelé la voie oubliée pénètre dans des bois. La vieille route d’Agonac longe la limite avec la commune de Cornille. Soudain le chemin arrive dans une clairière. Ici nous sommes dans le domaine des chasseurs. L’automne est là, la migration des oiseaux bleus va débute (photo novembre 96). Dans le bois les glands tombent lourdement. Une nourriture de choix pour les palombes. Ici les paloumayres ont choisi un chêne avec vue dégagée sur les terrasses feuillues.

palombière

Palombière en haut d'un chêne

palombière 1

- Une fois l’abri conclu, le jour peut se lever. Nos chasseurs assis sur un sac de jute, le fusil chargé, guettent et scrutent les arbres au-dessus de l’horizon en direction du Lac Lagraule. De temps en temps ils gonflent leur goitre, creusent leurs joues et leur bouche, lâchent un ʺcoucoucoucouʺ inspiré. Aucune honte à avoir, il n’y a pas deux palombes qui chantent pareil... En bas, les couloirs recouverts de fougères sont prêts, pour mieux se camoufler pour pièger l’oiseau (photo octobre 96).

palombière 2

- Tchouc, tchouc ! Le récital domestique des glands continue. Puis tout se fige. ʺFiififififi ! ʺ Un cent de palombes fait siffler le brouillard. Les recoulayres redoublent, les appeaux s’agitent et se mêlent au vol. Le cœur des chasseurs s’accélère et dans un plongeon désordonné, les belles se posent.

palombière 3

- Déjà quelques unes se délectent de petits glands, d’autres s’espianguent les plumes, d’autres encore cèdent à la paresse. Dans la cabane, on retient son souffle. Des grappes de grosses palombes, des guirlandes bleues s’étirent parmi les chênes de ce site vraiment aménagé à la perfection, ici entre les Chabannes et le Lac Lagraule. (voir emplacement sur la carte en bas de publication)

palombière 4

- Les chasseurs vivent ainsi ce stress total. Ils savourent ce bonheur qui sème la panique lors de chaque automne. L’ombre de la palombière plane, le virus, la fièvre couleur d’azur de tous les paloumayres amoureux fous du ramier en transit est là. A Chabannes on le sait ! Dans ce coin, à cheval entre Champcevinel et Cornille, près de la voie oubliée, les acharnés tapis dans le vallon et coincés entre les nuages et cette terre aux épais parfums attendent des journées entières l’arrivée des oiseaux.

palombières 10

- On caresse le dos des appeaux, avec des gestes tendres et amoureux. C’est eux qu’on envoie se mêler aux vols. Quand les palombes arrivent, elles voient leurs ʺconfrèresʺ apprivoisés, elles se mettent à planer, elles ferment les ailes, elles tournent... et se posent...

palombière 5

- Chaque année de septembre à novembre, de la Saint-Michel à la Saint-Grat, pour le grand ʺpatracʺ en passant par la Saint-Luc, jour du ʺgrand trucʺ, les chasseurs vivent cette période avec une grande frénésie. Certaines palombes passent, pressées, filant comme des hirondelles. A la veille de la Saint-Luc, les paloumayres du coteau de Chabannes, peuvent parfois voir les vols passer, sans se poser, à leur grand désespoir...
- J’avais beaucoup de respect pour ces amoureux de la chasse et de la nature. Le temps des palombes, c’est une fièvre qui monte, c’est une histoire, une tradition... pour toujours. Je regardais une dernière fois la cime des arbres. Au sol, un squelette d’oiseau gisait, victime de la loi de la nature. (photo ci-dessous)

palombière 7

carte palombière

- Après cet entracte, il fallait reprendre la route, où plutôt cette voie oubliée qui passait ici, mais qui poursuivait son cheminement dans ces bois, en plongeant sur le vallon du Foncrose, pour grimper au Lac Lagraule avant de pénétrer au Lyonnet (commune d’Agonac).

A revoir :
- Descriptif de l’Arrière pays Champcevinellois
- Parcours de ma 10° balade

- Visite de Fosse Rouge

- La table du Pouyaud

- Visite de Sept Fonts, les cailloux et le Sébrat
- Visite Prieuré de Sept Fonts et les Chabannes

CHAMPCEVINEL – PALOUMAYRES DES CHABANNES - © BERNARD PECCABIN
Reportage photo sur une commune du Périgord Blanc quelques années avant le deuxième millénaire
Cliquez ici pour retrouver la page accueil de "Parcourir Champcevinel"
Prochaine étape : Poursuite sur la voie oubliée et visite de Michoux