carte des sentiers de Peyrinet

PINEDES, BOIS, SENTIERS ET DOLINES DE PEYRINET

 

- Présentation de ma 1° balade
- Relire l’étape précédente sur le Pigeonnier

- la
Monzie

- La Quinquérinette

- Aux Granges de Cap blanc

-
La Côte Durand

Le point de notre parcours : (cliquez sur la carte pour agrandir)
- Sur la carte en jaune, limite entre Périgueux et la commune
 Cercle rouge : dolines recencées
- Polygone rouge : ancienne prairie de Peyrinet devenue lotissement

Vignéras en novembre 1996

- Des bois de Borie-Petit je poursuis mon itinéraire pour découvrir sur la colline opposée, le château de Vignéras, véritable balcon surplombant la route d’Agonac qui séloigne au fur et à mesure de mon ascension. On reviendra sur ce domaine de Vignéras lorsqu’on se promènera dans cette contrée, ceci lors de la 3° partie de ce voyage à travers la commune. (photo de Vignéras en novembre 1996)

¨Pareynou vu de Borie-Petit

- On grimpe en remontant le vallon de Peyrinet et au loin, voilà la vieille ferme de Pareynou qui en cette période hivernale démontre une certaine tristesse sous les nuages gris de ce ciel de novembre 1996.

sentier entre Borie-Petit et Peyrinet

- Mais c’est en juin que je découvre la beauté colorée du vallon qui séparait jadis Périgueux de Champcevinel. (sentier entre BP et Peyrinet) En cette belle journée, toutes les senteurs de la terre se répandent autour du promeneur que je suis. Seuls, quelques moustiques viennent de temps en temps perturbé cette solitude sous le chaud soleil qui annonce l’été.

conduite de gaz près de Peyrinet

- Plus haut, c’est la rencontre avec les repères et le balisage de la conduite de gaz qui emprunte ce vallon près de Peyrinet. (conduite de gaz) On continue alors à monter au milieu de l’herbe pâle et des fougères vertes qui tranchent sous le ciel bleu de juin. (près de Peyrinet ci-dessous)

Près de Peyrinet

Bruyère sauvage à Peyrinet

- La bruyère sauvage (ci-dessus) toute fleurie et parfumée se mêle à l’odeur des pins. A ma gauche, un sentier se perd à travers les bois de châtaigniers. Je me dirige sur le versant opposé qui me permet de découvrir la toiture du château de Borie-Petit et une de ses tours noyée dans un cadre luxuriant de verdure. (Borie-Petit vu du sentier ci-dessous)

Borie-Petit vu d'un sentier à Peyrinet

sentier près des Landes

- En escaladant cet abrupt je me dirige vers les Landes, un lieu-dit de Périgueux (voir carte en début de publication) limitrophe avec la commune. (sentier près des Landes) Ce sentier rocailleux emprunté par les randonneurs de VTT et de promenade à chevaux traverse une zone pauvre où seuls des petits chênes rabougris et des pins cherchent à grandir dans une zone aride et sans eau.

coupe de bois près de Peyrinet

- Près de Peyrinet, les bucherons ont (coupe de bois) coupé à la fin de l’hiver quelques stères de bois de chauffage. C’est vrai que le travail du bois occupe une grande place dans la vie économique de notre Périgord.

doline pleine à Peyrinet

- A côté de cette clairière, l’eau dormante d’une mare fait miroir avec le ciel. Mais il ne s’agit pas ici d’une mare mais d’une doline pleinedont l’eau s’infiltrera longuement dans les couches de calcaire, pour rejoindre la nappe qui alimente la source de l’Abîme au Toulon.

Près des Landes à Peyrinet

- Je parviens maintenant à rejoindre par les bois la route entre "les Landes" et "Peyrinet", véritable tonnelle où se mêlent les châtaigniers et les noisetiers. Cette route recouverte de castine et vue à la Monzie est maintenant bitumée. Elle sert ici de limite entre Champcevinel et Périgueux. Mais à partir d'ici, je suis enfin parvenu sur le plateau, voire sur le terrier comme disait les anciens de la commune...

Doline aux Landes

- A hauteur des Landes, voici une doline de plus et plus loin (doline des Landes ci-dessus et à la ferme de Valadon ci-dessous) en voici une autre près de la ferme de Valadon, soit des témoins sur l’histoire de l’eau évoqué dans un chapitre précédent. On sait que les dolines sont des creux où l’eau des pluies s’infiltre, à travers les calcaires et par des voies inconnues et compliquées pour rejoindre la nappe du réservoir de l’Abîme. Ici la rencontre de ces creux en est la preuve évidente.

doline à Valadon

PEYRINET (lieu-dit de la commune de Champcevinel)

 

pacage à Peyrinet

- Je sors des bois pour retrouver cette grande prairie avec un troupeau de limousines en train de paître l’herbe sauvage du plateau. Au fond du pré, j’aperçois une lisière de bois qui plonge entre Maison Rouge et les Jaures. Elle sert aussi de limite entre Périgueux et Champcevinel.

Microcosmos à Peyrinet

- Je me dois de dire que j’ai traversé ce pâturage en juin et c’est impensable le nombre d’insectes que j’ai rencontré dans les herbes, tout comme des papillons d’une certaine beauté digne du fil Microcosmos, le peuple de l’herbe...

Peyrinet (1996-2002)

- Aujourd’hui il ne reste plus rien de ce pré, véritable réserve de petites bêtes. Vers l’an 2002, la main de l’homme est venue pour détruire ce monde minuscule afin de construire un lotissement. Voilà des clichés qui témoignent sur l’avant et sur l’après Peyrinet, vu du sol comme vu du ciel… Dommage que ce havre de paix n’existe plus aujourd’hui… (Peyrinet 1996 à 2002)

métairie de Peyrinet

- Sur la route, en direction de Borie-Petit, voilà la petite métairie de Peyrinet dans son styled’époque et qui nous plonge dans le passé. L’impression ici est produite par la solitude, le panorama forestier, la maison endormie dans sa chemise blanche. Près du jardin, se trouve une mare asséchée qui ne vit plus…(mare de Peyrinet ci-dessous) Peyrinet n'a jamais eu d'eau, lorsqu'elle était métairie ! Pas de puits, pas de citerne, puisqu'autrefois, le métayer venait tous les jours au village avec sa charrette et son bourricot, pour se ravitailler en eau dans la grande citerne municipale creusée derrière l'église. En 1901, c'était un certain Jean Bonnet (cultivateur) et son épouse Marguerite qui occupait ces lieux. En 1936, lors du recensement suivant, aucune mention n'est faite sur les occupants...

mare de Peyrinet en hiver

- Peyrinet a une étymologie pas très déterminée. C’est soit un ouvrier de carrières, soit le diminutif du prénom Pierre, soit un lieu où se situait une petite cour empierrée. L’histoire ne nous dit pas laquelle des trois possibilités attestent le nom de ce lieu-dit.

paysage vu de Peyrinet

- A côté de la métairie, une autre prairie me permet de jeter encore un œil sur Pareynou à droite et le Bas Vignéras en bas à gauche (carrefour de la route de Château-l’Evêque), ceci après avoir escaladé un poteau électrique, histoire de prendre un peu de hauteur. (paysage vu de Peyrinet)

route de Borie-Petit venant des Jaures

- Je rentre à nouveau dans les sous-bois de Borie-Petit en empruntant la classique route qui traverse les Jaures, venant de Périgueux. La pinède dégage encore de bonnes odeurs et c’est sur cette note et par cette route que je quitte Peyrinet.

CHAMPCEVINEL - PEYRINET - © BERNARD PECCABIN
Prochaine étape : 2° Balade à Borie-Petit
Reportage photo sur une commune du Périgord Blanc quelques années avant le deuxième millénaire
Cliquez ici pour retrouver la page accueil de "Parcourir Champcevinel"