centre social

- Le presbytère devenu Centre Social Culturel et Ecole de Musique. Sur le mur, figure une plaque souvenir en mémoire de l’abbé Boisseuil accusé par l’occupant nazi d’avoir hébergé des juifs et des résistants, et déclaré en chaire, qu’il fallait prier pour le peuple russe. Arrêté en 1943, il fut déporté à Drancy et mourut au camp de Dora.
- Voir qui est l’abbé Boisseuilh en cliquant sur ce lien.
- Abbé Boisseuil_(Doc : Isabelle_Horeau)_

Un brin d’histoire - En 1688 le presbytère se trouvait dans un état de délabrement. Sa remise en état avait été effectuée par le Vicaire Michel Brelodie. A l’époque le presbytère comportait huit pièces, une écurie et un jardin de seize ares. Un décret du 16 mars 1813 autorisa l’acquisition d’une maison et d’un terrain au Sieur de Crémoux, pour loger le desservant et placer l’actuel cimetière, là où il se trouve ce jour.
Extrait des constatations écrites par le curé Michel Brolodie le 18 novembre 1688 au sujet de l’église de Champcevinel (rédaction en vieux français avec respect de l’orthographe) (source : livre de Christiane Piboyeu "Champcevinel, le chemin parcouru".)
"… nef n’est voûtée… cymetière n’est fermé. La cloche a besoin d’accorder… la maison (le presbytère) consiste en une seule chambre, le degré rompu, mal planchée. La charpente menace ruine… un petit jardin non fermé. N’a que la pension congrüe et dit avoir mille communiants !!! Le clocher a besoin de couvrir… Ordonne qu’il sera nommé des sindicqs, que l’église et le clocher seront couverts, que la maison sera remise en état, le cymetière fermé et que ceux qui prétendent "droit de bans" en justifieront les titres…"
NOTA : l’église dépendait en cette époque du chapitre de Saint-Front qi y envoyait quelques uns de ses membres pour y lire la messe. La restauration de l’église eut lieu, mais certainement beaucoup plus tard, sans doute vers 1750.

biblio

"La meijou dou dimaire", (16° siècle) ancienne demeure de l’Intendant de la Seigneurie de Champcevinel devenue un temps ferme de la famille Bargain, puis mairie, aujourd’hui Bibliothèque de la commune (1° étage) et siège du club du 3° âge au rez de chaussée (photo juin 1996). Elle a été ferme dépendant de la Seigneurie de Borie-Petit, dite "Maison de la Dime", là où était reçue la redevance des fermiers.

Salle des fêtes

- Ci-dessous la salle des fêtes, autrefois grange et étable de la ferme. Au centre, dans ce qui était la cour de cette ferme, se trouve aujourd’hui un monument de Pierre Carcauzon construit en 1991. Sur celui-ci on peut lire "Union des âmes, source de lumière".

Habitations autour de l'abbé Boisseuil

- Habitations autour de la place de l’abbé Boisseuil, où la vigne vierge prend ses couleurs automnales. (photo novembre 1996)

Contreforts étayant le mur de l'église

- Contreforts étayant la base du mur de l’église, peut-être une petite trace des vestiges de fortification de l’église. (photo juillet 1996). A cet emplacement fut construite en 1949, une grosse citerne pour alimenter la population en eau. D’une contenance équivalent à plus de 400 barriques, le creusement a permis de retrouver des ossements humains, provenant de l’ancien cimetière qui était jadis autour de l’église.
- Voir qui est l’abbé Boisseuilh (son histoire) en cliquant sur ce lien.
- D’autres photos en cliquant sur ce lien

 CHAMPCEVINEL - PLACE ABBE BOISSEUIL - © BERNARD PECCABIN