bifaces et pointes moustériennes trouvés à Périgueux, Fosse Rouge et aux Vignes

Notre photo : Bifaces et pointes moustériennes trouvés à Périgueux, à Fosse Rouge et aux Vignes (collection Roger Aubisse - époque paléolithique soit plus de 10 000 ans avant Jésus-Christ)
NOTA : les premiers outils de pierre sont les galets façonnés avec un tranchant obtenu par enlèvement partiel de matière. Ensuite l’homme améliore sa technique de taille, façonnant totalement le galet et obtient ainsi le biface.
- Sur les points hauts de la commune comme Fosse Rouge, La Grange, La Séparie, Barbe, les Vignes, Boisset, Maison Rouge, Sourbarie, Bureau, des hommes préhistoriques ont probablement séjourné. Les pierres taillées trouvées dans certains de ces sites en témoignent. Celles-ci dateraient des époques paléolithiques.

bifaces et pointes moustériennes

Notre photo : Bifaces et pointes moustériennes trouvées à Château-l’Evêque, à Cosse Noire, à Montrem et Agonac (collection Roger Aubisse - époque paléolithique).
-
 Je laisse libre cours à mon imagination en pensant à ces hommes vivant sur ces hauteurs à l’époque du feu. Il est à la fois difficile et ambitieux d’imaginer lors de ces périodes, l’allure du manteau forestier et végétal qui couvrait le territoire de la commune, mais évidemment, il n’aurait certainement rien à voir avec celui d’aujourd’hui. Peut-être de ces sommets, les tribus observaient les espaces découverts, les prairies et les steppes environnantes. C’est vrai que de là on peut observer la plaine ou les vallons en contre bas, apercevoir qui sait les mouvements des chevaux, des bisons, des rhinocéros, des éléphants et des troupeaux de rennes. C’est vrai aussi que ces plateaux constituent des lieux de protection privilégiée pour ces hommes vivant dans une nature hostile. A la fin du paléolithique, lors de l’adoucissement de la température, certainement que des chasseurs de rennes auraient suivi la migration de leur gibier vers le Nord et se seraient adaptés sur ces terres à de nouvelles conditions de vie.

pointes et flêches du néolithique

Notre photo : Pointes et flèches trouvés aux Vignes. Dessous de gauche à droite un racloir trouvé à Boisset et une hache polie trouvée à Champcevinel(collection Roger Aubisse)
-
 Succède ensuite l’époque néolithique (10 000 ans avant Jésus-Christ) avec l’arrivée de la pierre polie et dont des spécimens ont été retrouvés sur les terres de la commune. Le néolithique révèle la transformation du paysage grâce à l’arrivée d’hommes qui pratiquent une agriculture itinérante et d’élevage. 2 500 ans avant Jésus-Christ nous sommes à l’âge des métaux avec le fer et le bronze. La suite on connait, avec la fondation de Rome, la Gaule et la naissance du Christ.

pierres taillées du néolithique

Notre photo : Pierres taillées du néolithique (plus de 5000 ans avant Jésus-Christ) - (collection Roger Aubisse)

anciennes pierres

Notre photo : de gauche à droite deux bifaces trouvés à Barbe et un à La Grange. Rangée ci-dessus avec biface de Barbe, de Borie-Petit, de Barbe encore et pointe moustérienne des Cailloux. (collection Roger Aubisse)

CHAMPCEVINEL - LA PREHISTOIRE- © BERNARD PECCABIN
Reportage photo sur une commune du Périgord Blanc avant le deuxième millénaire