- A l’origine, ce territoire constituait une zone de cultures pour les bourgeois de la ville de Périgueux. Limité à l’Ouest par la route d’Agonac, à l’Est par celle de Paris, au Nord par celle que j’ai baptisée route des coteaux, on y rencontre une succession de plateaux aux surfaces ondulées et des vallons descendant sur Périgueux. Les versants et certaines hauteurs sont occupés par les bois, la vigne, les pâturages et la polyculture, mais aussi et surtout par de nombreuses résidences. Ici la ville voisine est venue rompre le calme de cette campagne. Le hameau de La Grange reste le point haut (210 mètres) de cette zone dominée par l’imposant clocher du bourg, mais aussi par le château de Borie-Petit niché sur une colline boisée surplombant la dépression du fond de laquelle on trouve la route d’Agonac.

faubourgs Sud

 Notre photo : Les faubourgs à peine construits sur les plateaux ondulés au Sud de la commune. Au premier plan, le hameau de Majoulet, à droite et au fond on aperçoit le clocher du village (octobre 1996) 

Les faubourgs Sud de la commune

 CHAMPCEVINEL - LES FAUBOURGS, SES REDIDENCES ET BORIE-PETIT
© BERNARD PECCABIN
Reportage photo sur une commune du Périgord Blanc quelques années avant le deuxième millénaire